Drapeaux norvégiens

Le 17 Mai à Oslo

Qu’y a-t-il de spécial le 17 mai, me direz-vous ? Tout simplement un des jours les plus importants du calendrier norvégien : la célébration de la création de la constitution du pays !

Je me suis dit que pour vivre cette journée, le mieux était encore de la passer en compagnie de Norvégiens pur jus ! Début de la journée à 8h pétantes pour un petit déjeuner ensemble, à base de bonnes choses (et de pain fait maison, miam !), histoire de tenir jusqu’au déjeuner. Parée de vêtements aux couleurs du pays, je me rends chez mes très bons amis, Synnøve et Wei, qui ont tout juste emménagé dans un quartier tout mignon d’Oslo.

Petit déjeuner du 17 mai

Voilà ce qui m’attendait au matin du 17 mai !

Dessert aux couleurs de la Norvège

Gelée de fraises, myrtilles et sauce à la vanille pour coller aux couleurs du drapeau

Nous nous rendons sur les coups de midi au centre ville, absolument BONDÉ, et surtout, plein de Norvégiens et de Norvégiennes portant le costume traditionnel norvégien, dont les couleurs et les broderies changent en fonction de la région. Autant vous dire que c’est un spectacle des plus réjouissants, puisque les Norvégiens sont fiers de leur pays et de leurs traditions sans tomber ni dans le patriotisme ni dans le chauvinisme extrêmes (enfin, en général…). Une fierté saine, en somme !

Place du palais à Oslo

Les jardins du palais, plein de gens bien habillés, regardant passer le défilé

Comme en France, on voit passer des défilés un peu partout en Norvège, à la seule différence que ce ne sont pas des militaires, mais les enfants des écoles primaires du pays, habillés de leurs costumes traditionnels, parés du blason de leur école, et accompagnés des ensembles musicaux rattachés à leur école. Un joli clin d’œil à l’avenir, à l’optimisme et à la place d’honneur faite aux futures générations. Ça change d’un défilé militaire symbole de destruction et de guerre, non ?

Tout ce bon monde va saluer le roi et sa famille, qui campent sagement sur le balcon du palais, en non-stop de 9h à 13h (autant vous dire que les petits-enfants du roi, encore jeunes, étaient présents en pointillés, ce que je peux comprendre !). Pour notre part, nous avons, grâce à Wei et à une technique que je ne dévoilerai pas ici (pour la garder jalousement), trouvé moyen de rejoindre la tribune VIP, juste devant le palais, pour voir la fin du défilé confortablement installés, en dehors de la foule.

Océan de drapeaux norvégiens

Le marchand de drapeaux a dû faire fortune !

Drapeaux norvégiens

Une école

Une école en train de défiler (désolée pour les têtes des gens, mes 10 cm supplémentaires ne sont pas arrivés à Noël…)

Moi devant le palais

Look de touriste au top !

La famille royale

Le roi, la reine et le p’tit prince (et la p’tite princesse et leurs enfants)

Depuis l'espace VIP

Qui a dit que la Norvège était un pays vide ?

Garde norvégienne

Bon, eux, ils ont le droit de bouger, donc c’est moins drôle… En revanche, ils sont tous ultra sympa !

Famille en costume

Juste parce que c’est joli à voir

Jeunes en costume

Juste parce que c’est joli à voir bis

Jeunes à un bar

Juste parce que c’est joli à voir ter

Il faut quand même savoir que les costumes traditionnels sont extrêmement chers (de 700 pour les plus simples à 2000€ pour les plus élaborés), donc le bon plan, c’est de se le faire broder par sa grand-mère !

Pour terminer la journée, nous nous sommes rendus au concert du 17 mai à la salle de concert d’Oslo, où les étudiants de l’école de musique de la capitale, accompagnés de l’orchestre philharmonique national, nous ont fait part de leur grand talent.

Voici une petite vidéo qui vous mettra un peu dans l’ambiance du 17 mai en Norvège. À savoir : à la fin de la vidéo (qui montre quasiment la fin du défilé), vous verrez des gens défiler en rouge, à grands coups de sifflets. Il s’agit de ce qu’on appelle les « Russ« , c’est-à-dire des lycéens en dernière année qui fêtent la fin des études secondaires à base de beuveries, de défis et de fiestas en tous genres, ce de la fin avril jusqu’au 17 mai. Chaque « spécialité » (l’équivalent de nos lycées général, technologique, et professionnel, dans l’idée) se pare des couleurs représentant sa catégorie. Les étudiants en cursus général, la grande majorité du contingent, sont ainsi habillés tout en rouge. Assez bêtement, ils font ça juste avant les examens (l’équivalent du bac), qui se déroulent très peu de temps après le jour national. Je vous laisse imaginer leur état…

En résumé

Le 17 mai est un jour de célébration assez convivial, où toutes les générations sont mélangées pour fêter l’indépendance de la Norvège, alternativement sous le joug des couronnes Danoise et Suédoise. Les traditions y sont célébrées par les costumes portés par un grand nombre de participants, le drapeau est fièrement dressé, et la liesse est palpable. Si l’occasion vous est donnée de visiter la Norvège à ce moment-là de l’année (qui tombe généralement en plein pendant la fête du chocolat à Bayonne, le choix est donc cornélien), n’hésitez pas à vous faire accompagner de locaux si vous en connaissez, l’expérience n’en sera que meilleure !

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>