Découverte de la nature Norvégienne

On m’a beaucoup parlé de l’amour norvégien pour la nature avant que j’arrive à Oslo, une des nombreuses associations étudiantes nous a donc permis d’y faire un tour le temps d’un après-midi.

Je me permets d’abord une mise en contexte du temps qu’il fait depuis le 8 janvier :

Devant ma fenêtre…

Devant ma fenêtre…

Dans la rue principale à côté de ma résidence…

Dans la rue principale à côté de ma résidence…

Devant mon bâtiment…

Devant mon bâtiment…

Devant mon bâtiment, de jour…

Devant mon bâtiment, de jour…

S'asseoir sur le banc ? Pas la peine !

S’asseoir sur le banc ? Pas la peine !

Un peu de soleil, mais on compte les jours ensoleillés sur les doigts d'une seule main…

Un peu de soleil, mais on compte les jours ensoleillés sur les doigts d’une seule main…

Le contexte étant placé, parlons maintenant de la première journée à l’extérieur offerte par une association de l’école : BI Outdoor (qui porte bien son nom) !

Samedi 17 janvier

Rendez-vous était donné à Majorstuen, une des quelques stations de métro où tous les métros de la ville (c’est-à-dire 6 lignes) passent. Bon à savoir : à Oslo, le métro est assez peu souterrain à part dans l’hyper-centre, et toutes les lignes passent sur le même quai, du coup il est bon de vérifier les panneaux d’affichage pour savoir si c’est votre ligne qui passe ou pas (mais pas de panique, le train lui-même porte son numéro et sa direction). Je vous mets le plan ci-dessus, rappelez-vous simplement qu’Oslo a une surface qui correspond à 4,3 fois celle de Paris environ, pour 3,5 fois moins d’habitants. Autant vous dire qu’on respire dans les transports, même en heure de pointe ! Bon, puis faut savoir qu’il y a la forêt et la montagne en accès direct en métro. La qualité de vie est donc autrement bien supérieure à celle à laquelle ont droit les franciliens. Tu m’étonnes que la Norvège soit en permanence dans le top 3 des pays les plus heureux du monde !

Voilà à quoi ressemble le réseau de métro à Oslo !

Voilà à quoi ressemble le réseau de métro à Oslo !

Nous prenons donc la ligne 1 jusqu’à Voksenkollen (j’ai dû vérifier 5 fois que je l’écrivais bien.), qui nous amène pas loin du point le plus haut d’Oslo, culminant à 630 mètres de hauteur et offrant de nombreuses pistes de ski de fond et de luge. Les informations que j’ai eues m’ont assuré qu’au terminus, Frognerseteren (l’orthographe est encore pire…), on pouvait trouver une piste olympique de descente à luge, rien que ça ! On sent d’ailleurs que les Norvégiens aiment bien skier le week-end :

Quelques skis…

Quelques skis…

Nous arrivons tranquillement au lieu de rendez-vous (non, je ne réécrirai pas le nom de la station, et non, je ne cèderai pas à la facilité du copier-coller.) et découvrons un petit camp qui propose des activités telles que de la descente de pente sur un « UFO » (une espèce de socle en plastique sur lequel on s’assoit pour une folle glissade incontrôlée des plus funs), ou du mini-ski (des skis en plastique instables comme pas possible), entre autres.

Le camp organisé

Le camp organisé

Le barbecue fut frugale, mais c'est toujours ça !

Le barbecue fut frugale, mais c’est toujours ça !

La descente en « UFO » :

Après tout ça, nous avons pris l’initiative avec un petit groupe de gens motivés d’aller voir Holmenkollen, une piste de saut à ski très réputée à Oslo, connue comme étant la plus vieille d’Europe, et ma foi, assez impressionnante…  Son avantage est qu’elle donne accès à une vision panoramique d’Oslo, surtout par temps clair. Il est possible d’accéder au sommet de la piste en passant par le musée du ski qu’elle abrite, mais nous avons décidé de ne pas y aller cette fois-ci, car c’était payant (étudiants, tout ça…).  Nous prenons donc le métro dans l’autre sens :

Métro vers HolmenkollenMétro vers Holmenkollen 2

Nous arrivons à la station Holmenkollen puis découvrons l’endroit :

Vue depuis Holmenkollen

C'est-y-pas beau ?

C’est-y-pas beau ?

Vue depuis Holmenkollen 3Vue depuis Holmenkollen 4

Nous nous dirigeons vers la piste de saut à ski pour prendre un peu de hauteur, en essayant de ne pas tomber, vu la quantité de glace sous nos pieds.

L'architecture est très belle et s'inscrit bien dans le paysage !

L’architecture est très belle et s’inscrit bien dans le paysage !

Un hôtel juste à côté qui a l'air bien sympa

Un hôtel juste à côté qui a l’air bien sympa

Ça en fait, des gens qui peuvent vous voir sauter !

Ça en fait, des gens qui peuvent vous voir sauter !

La photo avec moi devant pour faire plaisir à maman

La photo avec moi devant pour faire plaisir à maman

Pause détail : au moment où nous y étions, il y avait une compétition, en revanche, je ne sais pas si j’étais simplement du ski de fond ou du biathlon ou que sais-je d’autre !

Un joli coucher de soleil en vue !

Un joli coucher de soleil en vue !

Nous nous calons ensuite devant l’hôtel rouge que vous avez pu voir plus haut pour profiter de la vue que voici :

Oslo depuis les hauteurs, c'est plutôt pas mal !

Oslo depuis les hauteurs, c’est plutôt pas mal !

Panorama depuis l'hôtel 2

Panorama depuis l'hôtel 3

Parce qu’il fallait tenter le panoramique !

Beaucoup de nuages, mais la lumière était tout de même splendide

Beaucoup de nuages, mais la lumière était tout de même splendide

Je n'ai malheureusement pas amené mon reflex avec moi ce jour-là, ç'aurait pu donner autre chose

Je n’ai malheureusement pas amené mon reflex avec moi ce jour-là, ç’aurait pu donner autre chose

Soleil rouge 3

 

Comment ( 1 )

  1. / ReplyMaxime Riff
    Hello Shashou =) C'est vrai que nos amis Norvégiens adorent la nature =) Le temps n'est pas mal du tout en ce moment =) Profite bien en tous cas ^^ Au plaisir de te revoir !

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>