Un petit bout des gens présents au BI-nner

1ers contacts avec mon école Norvégienne

Parce qu’il fallait bien commencer mon semestre d’études un jour ou l’autre, lundi 5 janvier a marqué le début de ma période étudiante à Oslo !

Lundi 5 janvier

Le 5 janvier débutait donc officiellement le semestre d’études à BI Norwegian Business School (mon école d’échange). Vu que je n’avais rien de prévu avant 17h (heure de la réunion d’information pour les étudiants en échange), nous sommes allées dans le centre-ville pour m’acheter un chargeur de Mac (le mien ayant lâché lâchement…), acheter des petits souvenirs pour la famille, puis nous sommes rentrées en vue de la réunion de 17h.

Je retrouve un Allemand qui avait posté un message sur Facebook demandant si certains voulaient que nous fassions le chemin ensemble jusqu’à l’école. Je lui réponds que je suis partante, puis d’autres (des Français), nous rejoignent. Nous faisons le choix d’y aller à pied, de nuit, par temps de verglas. (Sachez tout de même que quelque soit le temps, vous verrez toujours des Norvégiens faire leur jogging. Dehors. Oui.)

Nous trouvons l’école sans encombres, puis nous rendons dans un amphithéâtre qui n’a rien à envier à aucun des établissements scolaires et universitaires que j’ai fréquentés. Un écran à projection, deux écrans satellites sur lesquels on peut projeter le contenu d’un rétro-projecteur avec zoom intégré (je serais prof, je demanderais ça à Noël.), un tableau à panneaux coulissants, un système informatique hors du commun… Bref, de la bombe.

Nous nous installons, puis attendons sagement, jusqu’à ce qu’une chorale d’hommes apparaisse et nous chante quelques petites chansons en Norvégien (j’en profite pour dire que les vidéos de cet article ont été filmées à l’arrache sur mon portable, et ont un but récréatif, mea maxima culpa pour la qualité qui en décevra quelques uns dont je connais déjà les noms.)

Est arrivé ensuite un monsieur haut placé dans l’école (pas bien compris ce qu’il était, mais a priori, il faisait partie du comité exécutif de l’école) qui nous fait un speech sur la triple accréditation internationale de l’école, sur comment ils sont contents qu’on soit là pour continuer la tradition d’ouverture à l’international de l’établissement, et qu’il espère que nous passerons un bon séjour à BI et en Norvège. Bref, un discours de bienvenue dans les règles de l’art. C’est ensuite à la responsable des étudiants étrangers de nous parler des aspects un peu administratifs, comme ceux qui le sont moins, avec humour et bienveillance (cette femme est juste adorable et très attentionnée, en plus d’être enjouée et disponible).

Nous sortons ensuite de l’amphi pour récupérer un sac-à-dos gratuit (yay !) et rencontrer notre « buddy » (un genre de « guide », qui au final, s’occupait de tellement de gens qu’on ne l’a vu que cette fois-là) qui nous fait visiter un peu les lieux, en nous avouant que c’était organisé un peu à l’arrache. Bon. On nous amène devant Kroa, un café/bar juste à côté de l’école où doit se dérouler une petite soirée. Je les laisse là pour rejoindre ma mère et lui raconter tout ça.

Mardi 6 janvier

À 10h, l’association des étudiants internationaux nous distribuait des cartes SIM gratuites. En effet, pour avoir une carte SIM norvégienne, il faut normalement un numéro d’identification norvégien, obtenu par l’enregistrement auprès des autorités à l’arrivée, que l’école s’occupait de gérer pour nous. Du coup, l’opérateur venait lui-même à l’école (sentant le bon coup, le malin), et nous donnait des cartes SIM en enregistrant simplement le numéro de passeport/carte d’identité. Pratique.

Maman étant venue avec moi pour voir un peu l’école, nous partons ensemble vers le centre-ville d’où, après 5 jours passés à me supporter et à m’apporter une aide précieuse, elle prendra le train pour l’aéroport d’Oslo pour rentrer en France. Nous nous rendons donc à la gare (Sentral Stasjon pour ceux qui suivent), nous délectons d’un sandwich avec ingrédients à la carte (un genre de Subway mais 1000 fois meilleur, environ) ainsi que de ces fameuses pâtisseries à la noix de pécan que j’ai eu, cette fois, le temps de prendre en photo avant de la dévorer.

Juste trop bon…

Juste trop bon…

Après le départ de ma mère, contente de me laisser dans un pays assez civilisé pour manger des pâtisseries aux noix de pécan de cet acabit, je me dirige jusqu’à chez moi puis patiente pour le « BI-nner » de 18h30, un dîner organisé par une association étudiante pour les étudiants internationaux. J’y rencontre une Française qui est déjà là depuis un semestre (donc pleine de conseils), des asiatiques (il me semble qu’elles venaient de Chine, mais j’en suis pas sûre…) et une Iranienne (oh surprise !), qui me demandera, quand je lui ai dit que j’avais des origines iraniennes, si je parle persan, ce à quoi je répondrai, comme d’habitude, que je le comprends mais que je ne le parle pas. Encore.
Un petit bout des gens présents au BI-nner

Un petit bout des gens présents au BI-nner

Du poulet, des champignons, du riz… la vie. Et c'est gratuit.

Du poulet, des champignons, du riz… la vie. Et c’est gratuit.

La photo ne le reflète pas trop, mais c’était vraiment pas mal.

Nous avons ensuite été invités à une petite soirée d’intégration au bar du coin, Kroa, où nous attendait un quizz musical, par équipes. Le but du jeu était de reconnaître les chansons qui passaient, de donner leur nom et d’en chanter le refrain. Les gens étaient tellement motivés que la plupart des extraits ne duraient que 2 secondes à tout casser. Les deux équipes ayant ensuite gagné le plus de points se sont affrontées dans un sing-off de finale endiablé, dont vous pourrez mesurer toute la dimension artistique ici :

Comments ( 2 )

  1. / ReplyMojgan
    Ma jolie fille, C'est le rôle d'une maman aider sa fille. Je serai toujours là pour toi. De ma part je te remercie de m'avoir permit de découvrir l'Oslo. Je n'arrête pas d'en parler autour de moi. Profite bien. Bisous de France
  2. / ReplyNazaneen
    j arrive pas à voir les videos :-(

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>